Osez les radis !

RecommandationsAlimentation

Publié le 15 Mai 2024

Mis-à-jour le 25 Mai 2024

Auteur : Olivier Bednarowicz

Pendant cette période particulière, il est nécessaire de prendre soin de soi. Le contenu de notre assiette peut nous aider à rester en bonne santé au même titre que l’activité physique et mentale ! Vous comprendrez l’intérêt de consommer les radis en cette saison et rajouterez, je l’espère, une petite pierre à l’édifice de votre propre prise en charge pour votre santé ! Je vous propose donc un petit voyage pour en découvrir un peu plus sur les bienfaits de ce légume.

Radis, le point culture

Le radis était déjà cultivé en Asie Mineure et en Egypte il y a 4000 ans mais n’est apparu en France qu’au 16° siècle pour le radis noir et 18° siècle pour le radis rouge. C’est une plante potagère racine même si l’on peut consommer aussi ses fanes. Les radis poussent entre mars et juillet.

Nous connaissons surtout en France le petit radis rouge mais il existe de nombreuses variétés de radis avec des chairs colorées (vertes, violettes ou bicolores) sans oublier le fameux radis noir (à chair blanche) dont on reparlera plus loin.

Les radis sont composés à 90 % d’eau et donc très peu caloriques (moins de 20 calories) sans aucune graisse, avec peu de glucides et riches en fibres, vitamines C et B9, minéraux et oligo-éléments.

Les vertus de ces petits légumes croquants pour notre santé

Contre les maladies cardio-vasculaires

Les radis sont composés d'anti oxydants, de substances comme la vitamine C, le sélénium et le zinc. Ces anti oxydants semblent agir sur les radicaux libres qui sont produits par des réactions métaboliques complexes. Ils sont instables, agressifs et l’effet est délétère sur notre organisme et en particulier sur la paroi interne de nos vaisseaux sanguins.

Des études récentes sur l’effet du stress oxydatif sur nos artères pondèrent cependant cette théorie. Ces radicaux libres peuvent aussi être produits également en situation de stress, de consommation de tabac et d’alcool ou même de pratique sportive trop intense.

Effet détox

La consommation du radis favorise la sécrétion de la bile et l’élimination des toxines du foie. C’est donc un très bon draineur du système hépatique grâce à la stimulation de certaines enzymes. Le radis noir est en particulier le radis le plus efficace pour cet effet drainant.2 Il est à noter que le drainage des toxines du corps a un effet diurétique qui draine les reins et permet aussi de réduire la fièvre.

Facilite la digestion

La présence de fibres en quantité intéressante permet aux radis de favoriser le transit, de diminuer les ballonnements.

Diminue le risque de certains cancers

Cela concerne toutes les variétés de radis mais en particulier le radis noir car il contient 4 fois plus de glucosinolates. Ce sont composés soufrés comme dans les crucifères (brocoli et chou) qui inhibent certaines enzymes en relation avec l’initiation de cellules cancéreuses et en stimulant d’autres enzymes anti cancéreuses.4 Les cancers, colo-rectal, du rein, des poumons, de la prostate chez l’homme, des ovaires et de l’utérus chez la femme sont les cancers dont le risque d’apparition diminue par consommation de glucosinolates.

Aide à lutter contre les infections

Le radis est riche en minéraux et oligo-éléments, notamment, le souffre, potassium, calcium, magnésium, zinc et fer. Cela lui confère des propriétés anti infectieuses et bactériennes au niveau du nez, de la gorge et des poumons. L’organisme est donc mieux protégé contre les infections par cette stimulation du système immunitaire.



Comment les déguster ?

La plupart du temps crus, coupés en rondelles pour les plus gros à croquer à l’apéro ! Les plus gros radis sont moins piquants. Attention à ne pas exagérer beurre et sel si vous les accompagnez avec ou sans tartines.

Les radis peuvent être aussi coupés en morceaux ou râpés (le radis noir, avec son goût un peu plus amer notamment) et associés à d’autres crudités. Vous aurez alors des assiettes très colorées !

Les radis pourront aussi être cuits à la vapeur, en complément sur des tartes ou même grillés pour les plus gros.

Les fanes pourront être dégustées en soupe mais, un petit conseil, consommez-les rapidement pour conserver tous les nutriments et idéalement avec des radis bio.

Régalez vous bien maintenant et faites vous du bien en étant un peu plus acteur de votre santé !

Toute pathologie persistante requiert, quoi qu’il en soit, l’avis de votre médecin. Ces conseils alimentaires ne doivent jamais se substituer aux traitements médicaux mais sont, en revanche, une aide complémentaire pour améliorer votre propre prise en charge.

Mes recommandations

Il est à noter qu’il ne faut pas en manger en cas d’obstruction complète des voies biliaires. A consommer avec modération en cas de côlon irritable.

Osez donc un peu de couleurs et de bienfaits dans votre assiette avec les radis des producteurs locaux !